Nous fêtons Mardi Gras aux Jardins d’Arcadie de Bordeaux ! Les festivités se sont déroulées le mardi 25 février 2020 dans la résidence services. Un moment de partage, de joie et de gourmandises !

 

Le saviez-vous ?

Dans l’Antiquité Romaine, le calendrier commençait au mois de mars en lien avec le printemps. Ainsi de grandes fêtes marquaient cette période. Par la suite, les populations continuèrent de célébrer la fin de l’hiver à travers cette fête. Mardi Gras ouvre la période pascale. Dans le calendrier chrétien, c’est durant cette période que la gaieté et la tristesse alternent, jusqu’à la fête de Pâques, jour de joie et d’espérance. Au Moyen-Age, les déguisements de Mardi Gras permettaient non seulement de s’amuser, mais aussi de transgresser les interdits de l’ordre social. La tradition du Carnaval est très ancienne. En effet l’apparition du premier homme masqué remonte au paléolithique (moins 15 000 à moins 10 000 ans avant J.C.). Elle date de la découverte de “l’homme au masque” dans la grotte des Trois Frères en Ariège.

 

Voyage gastronomique et Carnaval gourmand

Nous n’avons ni le soleil de Rio de Janeiro ni celui de Venise, mais nous avons la convivialité et la chaleur humaine. Vous étiez tous invités à notre Carnaval le mardi 25 février à La Terrasse d’Arcadie. Notre chef cuisinier et son équipe nous ont concocté un repas des plus gourmand ! Après une piña colada qui nous a fait voyager à Porto Rico, se trouvaient dans nos assiettes : avocat gambas et pamplemousse, poulet coco ananas et son riz madraz, tarte mangue citron vert ananas accompagnée de son café. De quoi ravir les papilles de tous les résidents et de leurs invités. Une belle occasion de visiter les Antilles sans avoir le mal de l’air ! Après un repas et une digestion bien mérités, les festivités se sont poursuivies. Qui dit Carnaval, dit déguisement ! Dans l’après-midi, les membres de l’atelier créatif se sont rassemblés pour aider petits et grands à confectionner des masques. Par la suite, notre Chef cuisinier nous a préparé de délicieuses crêpes, des merveilles et des beignets aux multiples saveurs. En somme, c’était une belle journée intragénérationnelle.

 

 “Les plaisirs et les rires ont fait de nous les heureux de ce monde. “

 Robert Sabatier